Sur l’île de Wight, la demeure chérie de la reine Victoria, Osborne House, a pris les couleurs de Noël (chacun se souvient que c’est le prince Albert, époux de la reine, qui introduisit les arbres de Noël en Angleterre). Au XIXème siècle, les Noëls sont un joyeux festival de lumières, de couleurs et de sons. Une grande partie des coutumes de “Christmas” se sont d’ailleurs fondues à l’époque victorienne.

Le buffet de Noël à Osborne House est victorien à souhait et une fête pour les yeux des gourmands : “mince pies”, sortes de petites tartelettes aux amandes, aux fruits, aux épice (il fallait en faire 12 pour évoquer le périple des Rois Mages)”, ‘Chrismas cakes” et “Christmas puddings”, agrumes et fruits exotiques, gateaux de gelée de Noël. Sans compter ces pâtisseries au nappage sophistiqué qui semblent irrésistibles. (Merci à Bertrand Meyer)