Pour son mariage religieux célébré dans la Piaristenkirche de Vienne le 26 août dernier, doña Maria Magdalena de Tornos y Steinhart  portait une élégante et sobre robe blanche. Un collier provenant de sa grand-mère ornait la coiffure de Maria Magdalena qui tenait à le porter ce jour là car son défunt père le lui offrit quelque temps avant son décès en 2013. La décoration florale et l’important bouquet de la mariée ont été réalisé par la comtesse Maria Calice, une tante de Maria Magdalena.

Arrivée dans l’église du marié le comte Jean d’Haussonville au bras de sa mère la comtesse d’Haussonville

 

Le Prince Gaston de France qui portait les anneaux des mariés sur un plateau d’argent se retourne un instant vers sa marraine. Maria Magdalena portait un missel en ivoire très ancien qui vient de la famille Tornos.

La Duchesse de Vendôme, sœur de la mariée, portait un costume autrichien traditionnel de fête et veillait sur les enfants d’honneur et sur le précieux voile de dentelles anciennes qu’elle porta également à son propre mariage à Senlis le 2 mai 2009. La Princesse donne ici la main à sa fille Louise-Marguerite. On reconnaît à l’arrière plan le second fils de la princesse Isabelle de France, le comte Vincenz von Schönborn-Buchheim, son épouse Katharina et l’un de leurs fils en veste autrichienne.

Les mariés de dos pendant l’échange des anneaux. La messe de mariage fut célébrée par le père Alexander Pachta-Reyhofen, un cousin de la nouvelle comtesse Pierre d’Haussonville. Le marié avait choisi comme témoin le Duc de Vendôme, son beau-frère, tandis que la mariée avait choisi le Prince Nicolas de Roumanie et le comte Gaëtan de La Poëze d’Harambure, fils de la Princesse Anita de Hohenberg.

Pendant la cérémonie religieuse, la Duchesse de Vendôme arrange le voile de sa sœur avec les jeunes filles du cortège d’honneur. A droite on reconnaît la Princesse Antoinette de France.

La Princesse Antoinette  assume son rôle de demoiselle d’honneur avec sérieux

A la sortie de la cérémonie de mariage, la comtesse de El Abra offre ses vœux de bonheur à sa nièce.  On notait parmi les personnes présente la Princesse Marie de France, épouse du Prince Gundakar de Liechtenstein et ses filles les Princesses Leopoldine, Maria-Immaculata et Marguerite de Liechtenstein ainsi que le Prince Gabriel de Liechtenstein, le Prince Pierre d’Arenberg ou encore la Princesse Assunta Metternich une cousine de la mariée et le Prince Nicolas de Roumanie accompagnée de sa fiancée.

Une amitié touchante, l’artiste peintre handicapé Serge Maudet était venu spécialement de France pour entourer sa grande amie Maria Magdalena en ce jour de joie. Serge Maudet, président de l’association des artistes peignant de la bouche et du pied et son accompagnateur Fabien sont accueillis par le Duc de Vendôme.

Maria Magdalena très émue par la présence de son ami l’artiste Serge Maudet. (Merci à Charles – Copyright photos : DR)