Voici encore un ouvrage de Dominique Paoli consacré à une princesse de Belgique. Clémentine, Princesse Napoléon par mariage, est le 4ème enfant du Roi Léopold II des Belges et de la Reine Marie Henriette, née archiduchesse d’Autriche.

L’annonce de l’attente d’un 4ème enfant par la Reine Marie Henriette avait rabiboché son couple avec le Roi Léopold II qui espérait la naissance d’un fils après le décès de son seul héritier mâle, le jeune Léopold.

Clémentine, Albertine, Marie, Léopoldine connut toutefois une enfance plus “heureuse” que ses soeurs aînées Louise et Stéphanie. Avec le temps, elle réussit même à gagner la confiance de son père, jouant à la perfection le rôle de maîtresse de maison en l’absence de plus en plus fréquente de sa mère retirée à Spa.

Léopold II envisagea de la marier avec son neveu Baudouin, devenu héritier du trône suite au décès du jeune Léopold mais le décès de celui-ci, contraria définitivement les plans du monarque.

Clémentine, ce qui est assez rare pour l’époque, avait décidé de se marier par amour. Après sa rencontre avec le Prince Victor Napoléon, sachant que son père n’autoriserait pas cette union avec un descendant de Napoléon, elle attendit le décès de Léopold II. Ce n’est donc qu’à l’âge de 38 ans qu’elle l’épousa en 1910 à Moncalieri en Italie. Une union couronnée par la naissance de 2 enfants qui dura jusqu’à la mort du prince en 1926 à Bruxelles.

Dominique Paoli, “Clémentine, Princesse Napoléon”, Edition Racine, Collection Les racines de l’Histoire, 1998, 259 p.