Quel coup de génie de la maison Tiffany lorsqu’en 1979 le directeur de la création sollicite Paloma Picasso. Elle est l’héritière la plus célèbre du monde. Le teint pâle, les yeux sombres, les cheveux noirs, elle est déjà célèbre pour son port de tête et le plus écarlate des rouges à lèvres.

Un an plus tard, elle présente sa première collection et, depuis, ne cesse de marier l’élégance européenne et les influences exotiques. Jouant tantôt sur la complexité et le raffinement des formes, tantôt sur l’évidence lumineuse de la couleur, les collections de la fille de Pablo Picasso pour Tiffany sont l’expression d’un style original qui n’appartient qu’à elle.

“La Picasso”, diva de la joaillerie, a la plus belle des philosophies: ” Mes bijoux expriment la joie de vivre et la beauté intemporelle“. Elle vit entre Marrakech, Lausanne, New York et Londres. Ses parfums, ses accessoires, tout ce qu’elle touche est un succès. Malgré l’ombre gigantesque de son père, elle a déployé ses ailes créatrices. (Merci à Bertrand Meyer)