C’est à la librairie Rizzoli à New York que le prince Dimitri de Yougoslavie a dédicacé la semaine passée des exemplaires de son libre-album sur les bijoux de ses ancêtres “Once upon a diamond“.