Elle veut une mode éthique où le plastique n’a plus sa place. En adhérant à la campagnie “Fashion our future”, lady Amelia Windsor se range du côté de celles qui font bouger les lignes. (merci à Bertrand Meyer)