borsen21Christian IV (1577-1648) est un roi qui a beaucoup guerroyé mais a gardé le surnom de ” Roi Bâtisseur” pour ses importants travaux dans la capitale.

Les plus célèbres monuments qu’il fit construire sont le château de Rosenborg (il mourut dans dans ce château qu’il aimait tant ), la Tour Ronde et le plus somptueux de Copenhague : l’Ancienne Bourse.

borsen22Le long et élancé bâtiment rouge est situé au coeur de la capitale, au bord de l’île des châteaux (Slotsholmen), desservie par 9 ponts, sur laquelle se trouvent également le château de Christianborg qui abrite le Parlement, la Haute Cour de justice et le bureau du 1er Ministre, le Diamant Noir, différents Ministères et Musées…

borsen23C’est l’un des plus vieux bâtiments de Copenhague, avec le château de Rosenborg, et c’est l’un des plus ancien bâtiment de bourse d’Europe qui subsiste.

borsen24L’ancienne Bourse a été épargnée par les incendies dont Copenhague fut régulièrement victime par accidents ou à cause des guerres, notamment le château de Christianborg situé juste à côté, construit une première fois en 1745, mais ravagé par le feu en 1794 et 1884, accidentellement.

borsen2Brûla aussi une banque privée, voisine de la Bourse. Et plus récemment, dans les années 90, Naval Store fut détruit par le feu, dans la rue juste derrière l’Ancienne Bourse (Slotsholmengade).

borsen3

Il se dit que l’Ancienne Bourse a été protégée par sa sublime et insolite tour en forme de flèche de 54 mètres de haut, avec ses 4 dragons et leurs queues emmêlées en torsade, dragons qui symbolisent les 4 royaumes des pays nordiques, et la torsade marque leur union indissoluble. Le bâtiment hébergea la Bourse jusqu’en 1974.Il est aujourd’hui la propriété de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

borsen5Ce lieu abrite maintenant des bureaux, des salons, la salle du Comité et la grande salle principale sert aussi pour des conférences, des expositions ou autres grands évènements.

borsen7L’Ancienne Bourse n’est pas accessible au public, sauf au cours de la “Nuit de la Culture” qui se tient début octobre.

borsen8Chaque fois, afflue un public nombreux, fasciné de découvrir l’impressionnante salle boisée des courtiers, qui n’a pas été modifiée depuis sa dernière rénovation en 1848. La statue du fondateur Christian IV côtoie une grande cheminée en marbre noir. Près du plafond, sont indiquées les différentes bourses mondiales. La France est représentée par la bourse de la ville maritime “Bordeaux”.

borsen9Christian IV réalisa l’importance des échanges et décida de faire de Copenhague une grande plateforme commerciale.

En 1618, il décida alors la construction d’une Bourse dans le quartier en expansion de “l’île aux châteaux”, proche et facile d’accès depuis le dynamique quartier marchand “Christianhavn“. Le premier bâtiment fut achevé en 1624 et modifié au fil des années jusqu’en 1883, il est de style renaissance hollandais, avec des adaptations propres au goût du roi.

borsen11Criblé de dettes à cause des guerres, Christian IV loua puis gagea le bâtiment, pour finalement le vendre en 1647 au marchand Jacob Madsen.

Après la mort du marchand, sa veuve le rendit au roi Frederik III car elle n’avait pas les moyens de l’entretenir, c’est du moins la version officielle car il se dit qu’en réalité la famille royale voulait absolument récupérer le bâtiment et l’activité commerciale. Plus tard, Christian V gagea l’activité trading, situation qui dura entre 1685 et 1775.

borsen12Quant au bâtiment lui-même, en 1857, Frederik VII le vendit à un groupe de marchands car il était à cours d’argent. Mais une clause du contrat imposait aux acheteurs de maintenir la façade extérieure dans le même état architectural.Ce fut le premier bâtiment à être protégé au Danemark.

borsen15Pendant le siège de Copenhague par les suédois en 1658-59 avec l’insatiable Charles X Gustave de Suède à leur tête, une partie du cuivre du toit de la Bourse servit à la fabrication de boulets de canon. On combla les trous avec un mélange d’étain et de brique, et ce n’est qu’à la fin du 19ème siècle que l’on remit du cuivre.

borsen29En 1775, la torsade de dragons était tellement endommagée par les champignons qu’elle pouvait s’écrouler. Certains suggérèrent de mettre un dôme à la place, mais cette flèche était censée protéger le bâtiment du feu, elle fut donc remplacée à l’identique.

La Chambre de Commerce et d’Industrie a entrepris un gros travail d’études et de photos dans le but de rénover la façade qui souffre de pollution et de vieillissement, surtout les figurines en grès. Un vaste chantier sera lancé dans les années à venir. (Merci à Agnès pour cet article et ses photos – source : www.borsbygningen.dk)