Spectaculaire à souhait, il a longtemps fait partie du patrimoine de la maison Harry Winston. C’est un diamant bleu de 44,25 carats extrait du gisement de Kollur en Inde. Son poids, sa forme, son extravagance firent qu’on assura qu’il portait malheur.

Il fut acheté en 1668 par Louis XIV qui l’appela “le diamant bleu de la Couronne” .La révolution survint et le diamant fut volé en 1792. Il partit pour l’Angleterre où le banquier Henry Phillip Hope en fit l’acquisition.

Pierre Cartier en devint le nouveau propriétaire. En 1948, Harry Winston se fit un beau coup de pub en l’acquérant avant de finir par le donner à un musée de Washington. (Merci à Bertrand Meyer)