Entre l’église Notre Dame de Laeken qui abrite la crypte royale et le château de Laeken, se trouve un petit parc à la hauteur de la rue des Vignes à Bruxelles. Les terres avaient été acquises par le roi Léopold II afin d’embellir les abords du Domaine royal de Laeken. C’est l’architecte français Charles Girault qui est chargé par le roi des Belges de dessiner les plans du parc. Les lieux baptisés “square du 21 juillet” sont finalement aménagés en 1908 et comprennent un bâtiment circulaire, un kiosque à musique et un abri pour le gardien.

En 1938, il est décidé de dédier l’endroit à la défunte reine Astrid. Un Mémorial y est érigé par l’architecte Paul Bonduelle. Les jardins sont eux aussi réaménagés par le paysagiste René Pechère.

En 1947, une statue de la reine Astrid y est installée. Il s’agit d’une oeuvre de Jan Boedt de Tremelo. Le monument est composé d’une colonnade en pierre naturelle, un grillage en fer entoure la statue. Le parc accueille lors des beaux jours de nombreux enfants du quartier et des riverains en quête d’un peu de tranquilité et de fraîcheur.