La Princesse héritière Mette-Marit de Norvège fête aujourd’hui ses 35 ans. Née à Kristiansand, Mette-Marit Tjessem-Hoiby grandit à Oslo où elle suit également ses études. En 1994, elle passe une année en Australie dans le cadre d’une bourse d’échange d’étudiants.

Mère de Marius, né en 1997 de sa relation avec Morten Borg, soupçonné de consommation de stupéfiants, Mette-Marit fréquente au milieu des années 90 les soirées à Oslo où l’alcool coule à flots et où les drogues et autres stupéfiants circulent sous le manteau.

Lorsqu’elle rencontre le Prince héritier Haakon-Magnus et que la presse norvégienne apprend son passé tumultueux, la jeune femme devient la proie des médias qui campent devant sa résidence de Kristiansand. Rapidement toutefois, en décembre 2000, les fiançailles officielles sont annoncées, ce qui permet à Mette-Marit et à son fils Marius d’être protégés par des gardes du corps.

Lors d’une interview à la veille de son mariage, Mette-Marit fera un mea culpa public par rapport à ses mauvaises fréquentations du passé. En pleurs, elle condamnera fermement l’usage de la drogue, tout en reconnaissant en avoir consommé.

Le 25 août 2001, Mette-Marit devient Princesse héritière de Norvège. Mère de deux enfants nés de son union avec le Prince héritier, Ingrid Alexandra (née en 2004) et Sverre Magnus (né en 2005), la princesse Mette-Marit a complété sa formation en étudiant durant une année à la School of Oriental and African Studies de Londres.

Aujourd”hui, celle qui était présentée comme une rebelle et un danger pour la monarchie en Norvège, accomplit à la perfection son rôle au sein de la famille royale. Elle préside de nombreuses organisations caritatives dont la Croix Rouge norvégienne et a également été nommée Représentante Spéciale auprès de l’UNAIDS (agence de l’Onu de lutte contre le SIDA).