C’est le 29 août 1968 que le Prince héritier Harald de Norvège épousait celle qu’il aimait depuis 9 ans déjà Sonja Haraldsen. Le mariage eut lieu en la cathédrale d’Oslo.

Petit flash back. En 1959, le prince Harald, héritier du trône, fils du Roi Olav V rencontre une compatriote Sonja Haraldsen, issue de la bourgeoisie de la capitale. Mais à cette époque, l’idée que le futur roi épouse une roturière est tout bonnement impensable. Le Roi de Norvège qui n’a qu’un seul héritier en la personne de Harald, met son veto. Il tente même un rapprochement de son fils avec quelques princesses européennes dont la princesse Sophie de Grèce, future reine d’Espagne. En vain.

De son côté, Sonja Haraldsen est envoyée à l’étranger pour poursuivre des études et s’éloigner du prince. Lorsque la presse norvégienne se fait l’écho de possibles fiançailles du prince Harald avec une princesse de sang royal, Sonja fait une tentative de suicide. Averti, Harald décide de mettre son père dos au mur : il ne se mariera qu’avec Sonja et sinon il n’épousera personne.

Finalement, après consultation du gouvernement et au bout de plus de 8 ans de “résistance”de la part de son fils, le Roi Olav annonce en mars 1968 qu’il donne son consentement pour le mariage morganatique du prince héritier et que ce dernier conservera ses droits au trône.

Le jour du mariage en la cathédrale d’Oslo devant un parterre de têtes couronnées, c’est le Roi Olav lui-même qui conduira Sonja Haraldsen à l’autel (son père étant décédé en 1959), preuve qu’il acceptait pleinement la jeune femme au sein de la famille royale. Sonja Haraldsen devenait de jour-là Princesse Héritière de Norvège et Première Dame du Royaume puisque le Roi Olav était déjà veuf avant son accession au trône.

Harald et Sonja, devenus souverains en 1991, ont eu deux enfants : Martha Louise (née en 1971) et Haakon Magnus (né en 1973). Ils sont aujourd’hui les grands-parents de 4 (bientôt 5) petits-enfants : Maud Angelica, Leah Isadora, Ingrid Alexandra et Sverre Magnus.

Lorsque leur fils Haakon Magnus rencontra son épouse Mette-Marit Tjessem et que la presse révéla que la jeune femme avait un fils et un passé assez tumultueux, la reine Sonja fit toujours bloc derrière son fils. Le jour de l’annonce de leurs fiançailles, elle expliqua très émue que le fait que son fils aurait pu ne pas épouser l’élue de son coeur, lui avait rappelé d’horribles souvenirs personnels.

40 ans plus tard, les choses ont bien changé en ce qui concerne les mariages des princes héritiers. Harald et Sonja furent d’une certaine manière des “pionniers” et offrent encore aujourd’hui l’image d’un couple heureux et très uni.

Ils célèbrent actuellement leur 40ème anniversaire par une croisière en Croatie.