Cette année, il y aura 10 ans du divorce de l’infante Elena et de Jaime de Marichalar. Les médias espagnols reviennent sur un divorce souhaité par l’infante avec comme première étape dictée par la Cour une “cessation temporaire de cohabitation”, prélude à une séparation définitive.

L’infante Elena et Jaime de Marichalar avaient entretenu une relation sentimentale de plusieurs années avant l’annonce de leurs fiançailles. Le mariage avait été célébré à Séville en mars 1995. De cette union sont nés Felipe et Victoria.

Après l’attaque cardio-vasculaire dont a souffert Jaime de Marichalar, les relations au sein du couple, ont commencé à se dégrader. Un séjour à New York où Jaime suivait une revalidation, laissait penser que le couple avait franchi le cap vers des temps meilleurs. Une troisième naissance fut annoncée avant qu’un communiqué de la Cour annonce quelques jours plus tard que l’infante avait souffert une fausse couche.

La séparation fut annoncée en 2007. Les relations ont depuis toujours été très froides voire inexistantes sauf pour parler de l’éducation de leurs enfants, où les deux protagonistes n’étaient pas sur la même longueur d’onde. L’infante et Jaime de Marichalar qui s’est toujours caractérisé par une grande discrétion, ne sont apparus ensemble que lors de la communion de leur fille puis lors du décès de la comtesse de Ripalda, mère de Jaime.

Jaime de Marichalar est resté vivre dans l’appartement familial acquis avec ses deniers personnels dans l’élégant quartier de Salamanca à Madrid. Il est toujours conseiller pour le groupe LVMH et est associé au sein d’une marque de vêtements qui réalise des costumes sur mesure. (merci à Alberto)