Ce livre “Hitler and the Habsburgs. The Fuhrer’s vendetta against the Austrian royals” paru en anglais en novembre 2018, revient sur le triste destin des fils de l’archiduc François Ferdinand d’Autriche, héritier de l’empire, assassiné en 1914 à Sarajevo avec son épouse la comtesse Sophie Chotek.

Adolf Hitler leur vouait, comme à la famille impériale d’Autriche, une haine féroce. Le prince Maximilian de Hohenberg (1902-1962) et le prince Ernst (1904-1954) furent faits prisonniers en 1938 au moment de l’Anschluss auquel ils étaient opposés. Ils furent envoyés au camp de Dachau où ils vécurent dans des conditions extrêmes, ce qui altéra très fortement leur santé.

Le prince Maximilian avait épousé en 1926 la comtesse Elisabetha von Walburg zu Wolfegg und Waldsee. Leur fils aîné Franz Ferdinand a épousé quant à lui la princesse Elisabeth de Luxembourg, sœur du grand-duc Jean. Sa descendance veille à la gestion du château familial d’Arstetten où repose l’archiduc François Ferdinand. (merci à Alberto)