Parution le 29 mai 2019 du livre “”Ira : The life and times of a princess”. La princesse Virginia dite Ira, Caroline, Theresa, Pancrazia, Galdina de Fürstenberg est née à Rome en 1940. Elle est le premier enfant du prince Tassilo de Fürstenberg (1903-1989) et de sa première épouse Clara Agnelli (1920-2016). Ira est la sœur du prince Edouard-Egon qui fut l’époux de la styliste Diane Halfin connue depuis son mariage comme Diane von Fürstenberg.

A l’âge de 15 ans, la princesse Ira épouse en septembre 1955 à Venise le prince Alfonso de Hohenlohe-Langenburg (1924-2003) avec qui elle a eu deux fils. Le couple a divorcé en 1960. Leur mariage religieux fut annulé en 1969. En 1961, la princesse s’est remariée avec François Pignatari à Reno au Nevada. Le divorce est intervenu trois ans plus tard.

Ira de Fürstenberg, c’est une vie sous les projecteurs, dans les milieux de la jet set, avec des tentatives de devenir actrice (elle a joué le rôle de la princesse Irene Youssoupov dans le film “J’ai tué Raspoutine”) des petits rôles, des couvertures de magazines immortalisée par les plus grands photographes.

La princesse Ira devient connue du grand public lorsqu’au milieu des années 1980, elle apparaît très proche du prince Rainier de Monaco, veuf de la princesse Grace. Il n’y eut jamais de remariage du prince et quoiqu’ait été leur relation, la princesse est toujours restée très liée à la famille Grimaldi.

Après avoir connu des déboires financiers et avoir eu la douleur de perdre son fils le prince Christopher dit Kiko en 2006 à Bangkok (il avait été écroué pour un problème avec la validité de son passeport et a été victime d’un problème de santé), Ira de Fürstenberg a rebondi en se lançant dans la création de ce qu’elle nomme des “objets insolites”, dénichés au gré de ses voyages et retravaillés par ses soins.

Le livre devrait logiquement ensuite être traduit en français et italien.

“Ira : the life and times of a princesse”, Nicholas Foulkes, Harper Collins, 2019