Jusqu’au 25 août 2019, le musée d’Art et d’Histoire du judaïsme qu’abrite l’Hôtel de Saint-Aignan à Paris, présente l’exposition “Helena Rubinstein. L’aventure de la beauté”. Voilà une exposition qui permet de découvrir la destinée d’Helena Rubinstein de la Pologne en passant par l’Australie avant sa conquête de l’Europe et des Etats-Unis avec ses crèmes de beauté.

Une femme qui avait le goût du beau comme on peut s’en apercevoir en parcourant l’exposition : tenues de Haute couture, bijoux, parée comme une reine et affichant toujours le même profil, à la tête d’une importante collection d’oeuvres d’art, propriétaire de somptueuses demeures à Paris (24, quai de Béthune), Londres (décorée par David Hicks, gendre de Lord Mountbatten), New York (625 Park Avenue),…

Généreuse mécène aussi grâce à qui le pavillon d’art contemporain de Tel Aviv ouvrit ses portes en 1959.

Helena Rubinstein avait aussi pour passion les maisons de poupées comme cette salle à manger en miniatures de style Queen Anne.

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme – Hôtel de Saint-Aigan – 71  Rue du temple – 75003 Paris