Le prince Philippe, Léopold, Louis, Marie de Belgique voit le jour le 15 avril 1960 au château du Belvédère à Bruxelles. Il est le premier enfant du prince Albert de Liège et de donna Paola Ruffo di Calabria. Il est baptisé un mois plus tard en l’église Saint Jacques sur Coudenberg et porté sur les fonts baptismaux par son grand-père paternel le roi Léopold III et sa grand-mère maternelle donna Luisa Ruffo di Calabria.

Le prince mène une enfance protégée à l’abri des caméras au château du Belvédère auprès de sa soeur Astrid née en 1962 et de son frère Laurent en 1963. Enfant, il est filmé lors d’un reportage consacré aux activités de son père, le prince de Liège. Le petit prince déclare alors lorsqu’on lui demande quel métier exerce son père, que ce dernier rencontre des gens, voyage et serre des mains.

Le prince Philippe suit sa scolarité au Collège Saint Michel de Bruxelles puis en Néerlandais près de Bruges. Lorsqu’il est apparu que le roi Baudouin et la reine Fabiola n’auraient pas d’enfant, l’attention s’est davantage centrée sur ce futur héritier du trône de Belgique.

Le prince est très proche de son oncle et de sa tante, à une période où le prince Albert et la princesse Paola traversaient une crise conjugale. A la fin de ses études secondaires, le prince intègre l’Ecole royale militaire où il obtient son diplôme en 1981. Il décroche également son brevet de pilote de chasse ainsi que des brevets de parachutistes et de commando.

Après sa formation militaire, le prince poursuit sa formation universitaire au Trinity College de l’Univeristé d’Oxford puis à la Graduate School de l’Université de Stanford aux Etats Unis, obtenant le diplôme de “Master of Arts” en Sciences Politiques en 1985.

Le prince commence alors à apparaître de plus en plus aux côtés du roi Baudouin. Il représente d’ailleurs la Belgique lors des commémorations du Père Damien à Molokaï ou encore lors du départ d’une mission spatiale avec à son bord un astronaute belge Dirk Frimout. Le prince apparaît lors de ses premiers pas officiels timide et réservé.

Ses 30 ans sont fêtés en famille au château de Laeken en présence des caméras, ce qui était à cette époque mérite d’être souligné. En 1992, la Maison du prince Philippe est créée. Le prince se voit adjoindre des collaborateurs et s’installe dans une aile du Palais royal de Bruxelles. Il multiplie alors les visites de terrain tant économique que sociale, représente aussi de plus en plus la Belgique lors d’événements à l’étranger comme le Mundial, les Jeux olympiques,…

Fin des années 80, début des années 90, la presse le fiance à de nombreuses reprises notamment avec les Infantes Elena et Cristina, avec une aristocrate espagnole, une noble italienne, une baronne polonaise,… mais le prince reste extrêmement discret sur sa vie privée.

Le 31 juillet 1993, le roi Baudouin décède inopinément à Motril en Espagne. Le prince qui avait été préparé pour lui succéder dans quelques années est pressenti pour être roi mais conformément à la Constitution, c’est son père qui devient le 6ème roi des Belges. Philippe devient alors prince héritier de Belgique et duc de Brabant. Lors de l’apparition au balcon du Palais royal de la famille royale suite à la prestation de serment du roi, on peut observer toute la complicité et l’affection qui lient le prince à sa tante la reine Fabiola.

Le prince est nommé dès le 6 août 1993 président d’honneur de l’Office Belge du Commerce extérieur (aujourd’hui Agence pour le Commerce extérieur) en remplacement de son père. En 1994, il prête serment en tant que sénateur de droit comme le prévoit la Constitution pour les enfants du souverain.

En 1997, le prince Philippe est nommé président d’honneur du Conseil fédéral du développement durable et en 1998 il crée le Fonds Prince Philippe qui a pour objectif d’encourager les échanges entre les organisations et les citoyens des trois communautés de Belgique.

En septembre 1999, et à la surprise générale, le Palais annonce ses fiançailles avec Mademoiselle Mathilde d’Udekem d’Acoz, une compatriote. La Belgique tombe immédiatement sous le charme de la fiancée du prince. Ce dernier apparaît sous un jour nouveau : plus détendu, très protecteur avec sa fiancée et ne cachant pas ses sentiments.

Le mariage est célébré en présence de tout le Gotha le 4 décembre 1999 en la cathédrale Saints Michel et Gudule de Bruxelles. Le couple s’installe à son retour de voyage de noces au château de Laeken.

4 enfants verront le jour : Elisabeth, Gabriel, Emmanuel et Eléonore. Le prince qui a assisté à la naissance de chacun d’entre eux, s’exprime toujours avec beaucoup d’émotion à la presse.

Le couple formé par le prince Philippe et la princesse Mathilde se complète très harmonieusement, chacun ayant ses centres d’intérêt et formant un excellent duo lors des missions économiques à l’étranger. Le prince a dirigé plus d’une quarantaine de missions aux 4 coins du monde : Australie, Mexique, Vietnam, Pologne, Chine, Qatar, Koweit, Maroc, Arabie, Japon, Indonésie, Panama,…

Le prince mène une vie familiale heureuse et épanouie. La famille passe ses moments de détende soit dans les Ardennes ou à la Mer du Nord, lors des vacances en France et en Espagne. Le prince aime aussi piloter son hélicoptère.

Ces derniers mois et de manière très ciblée, il a fait l’objet de critiques de la part (principalement) de la presse flamande qui lui reproche son manque de connaissance de dossiers. Des affirmations démenties par les personnes qui participent avec le prince aux missions économiques ou qui ont eu l’opportunité de le rencontrer.

Ces dernières années, le prince a pris fortement confiance en lui et n’a pas hésité ici et là à sorti de son devoir de réserver notamment pour condamner les extrémismes. Ceci explique probablement en partie certaines attaques dont il est encore aujourd’hui l’objet. Il y a plusieurs mois déjà, le prince avait ouvertement déclaré se sentir totalement prêt à régner le moment venu.

Pour son 50ème anniversaire, le prince n’a pas souhaité de grandes festivités. La monnaie royale de Belgique a toutefois frappé une pièce commémorative. Ce jeudi, jour de son anniversaire, le prince inaugurera en compagnie de son épouse les Floralies à Gand. Le reste se déroulera en privé. (Copyright photos : Le Soir, Getty images, Point de Vue, Belga, Reuters, D.R., merci aussi à Danielle R. et Sylvie-Laure)