Voici le daguerréotype inversé du photographe Marc-Antoine Gaudin de la cathédrale Notre Dame de Paris réalisé le 30 juillet 1842 à l’occasion des obsèques du Prince Ferdinand-Philippe d’Orléans, Duc d’Orléans, décédé quelques jours auparavant victime d’un accident de voiture à Paris. Le jeune prince, très populaire, était l’espoir de la Monarchie de Juillet. Pour l’occasion l’édifice était recouvert de draps noirs et des banderoles aux chiffres du prince flottaient au sommet de la cathédrale.


Grâce à l’oeuvre de Victor Hugo “Notre Dame de Paris” publiée en 1831 et grâce au courant romantique naissant à cette époque la cathédrale Notre Dame et les monuments gothiques connurent un regain d’intérêt. Le vaste programme de restauration, lancé à l’initiative de Prosper Mérimée, débuta quelques années seulement après cette scène avec notamment la construction de la flèche par Viollet le Duc que l’on a tous vu s’effondrer devant les caméras le 15 avril dernier lors du tragique incendie de Notre Dame.

Ce précieux daguerréotype, conservé au musée d’Orsay, est un témoignage unique de la cathédrale Notre Dame de Paris à l’époque du Roi Louis-Philippe. (Photo DR – merci à Charles)