Voici la carte postale de Guizmo de la statue de Jean de La Fontaine à Paris. “La statue de Jean de La Fontaine se situe au cœur du jardin de Ranelagh. La statue compte un corbau et un renard. C’est le sculpteur portugais Charles Correia (1930-1988) qui a conçu cet ensemble en 1983. Les personnages en bronze ont été réalisés par la fonderie italienne Mapelli.

Ce monument remplace un groupe sculpté inauguré, le 26 juillet 1891, à l’initiative du Comité La Fontaine. Créé en 1884, ce Comité comptait parmi ses membres le poète et académicien Sully Prudhomme (1839-1907), le docteur Pierre Marmottan (1832-1914) qui devint maire du 16e arrondissement, Victor Hugo (1802-1885) et Armand Fallières (1841-1931) qui fut tour à tour ministre de l’Intérieur, de la Justice, de l’instruction.

Après sept années de travail intensif, l’oeuvre fut financée par une souscription publique, le produit de concerts et d’expositions et diverses subventions de la Ville de Paris. Sculptée en plâtre par Alphonse Achille Dumilâtre (1844-1923), elle fut exécutée en bronze par le fondeur Thiébaut et présentée à l’Exposition Universelle de 1889. Elle fut hélas détruite en 1942 par les Allemands.

Une loi promulguée par le Gouvernement de Vichy, en octobre 1941, prévoyait que les statues métalliques non ferreuses devaient être fondues, ce qui fit disparaître de nombreuses sculptures dans les jardins et sur les places de Paris.

Qui a volé, qui a volé, qui a volé… la queue du renard ? La question revient comme une rengaine dans les allées du jardin du Ranelagh (XVIe). L’animal avait déjà subi une première amputation fin 2016. Le goupil avait retrouvé de sa superbe grâce au plan de restauration de sculptures du jardin du Ranelagh mais en 2018,  dix jours seulement après avoir retrouvé son appendice, le renard a une nouvelle fois été victime d’un nouvel acte de vandalisme. On vient de la lui remettre à nouveau”.