Voici la carte postale de Nancy par Guizmo. “Les ducs de Lorraine ont fait de Nancy leur résidence du XIe au XVIIIe siècle. La fin du XVe siècle fut marquée par les guerres opposant Charles le Téméraire, qui souhaitait relier son duché de Bourgogne à ses possessions flamandes, au duc de Lorraine René II (1473-1508). La bataille de Nancy fut un évènement majeur qui renforça le pouvoir ducal et marqua le début de la construction d’un État moderne.

L’âge d’or du duché de Lorraine et du palais ducal de Nancy s’acheva avec le règne tumultueux de Charles IV (1625-1670). Dès 1627, un incendie ravagea les bâtiments du sud du complexe. Le jeu de paume, la galerie de peinture et d’autres édifices donnant sur la Carrière furent consumés par les flammes. Par ailleurs, le duc fut presque constamment en guerre ce qui entraîna pour Nancy de longues périodes d’occupation par les armées de Louis XIII et Louis XIV.

Lorsqu’à la fin du XVIIIe siècle, éclata la Révolution, l’ancien palais fut conservé en raison de son rôle militaire et administratif. Il eut cependant à souffrir du vandalisme qui s’acharna sur les symboles princiers et religieux.

Au début du XIXe siècle, la majeure partie des bâtiments de l’ancien palais ducal avait disparue et ceux qui demeuraient étaient dans un état de délabrement avancé. Sur la pression de Louis XVIII et de l’empereur François d’Autriche, l’église des Cordeliers et la chapelle ronde furent restaurés et, en 1826, les ossements des ducs de Lorraine furent réinstallés dans leur caveau à l’issue d’une grande cérémonie.

Le 10 septembre 1850 est inauguré le Musée lorrain. En 1862, une grande exposition présente l’histoire de la région dans la galerie des Cerfs du palais ducal. Mais ces premiers efforts sont stoppés net en juillet 1871, lorsqu’un incendie ravage non seulement la galerie, mais aussi la tour de l’Horloge et la toiture du palais du duc Antoine.

Une nouvelle restauration partielle fut engagée avec le soutien financier de François-Joseph et des autorités françaises. Aujourd’hui reconstruite et surmontée d’une flèche, la tour de l’horloge arbore les nombreux symboles du duché de Lorraine : chardons, croix de Lorraine, alérions, couronne….

Le palais des ducs de Lorraine Musée lorrain est situé au cœur de la Ville Vieille de Nancy, à deux pas de la place Stanislas, reconnue patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Il se compose de trois ensembles à l’architecture remarquable.

Le palais des Ducs de Lorraine est l’ancienne demeure des ducs de Lorraine. À la suite de la défaite de Charles le Téméraire, lors de la bataille de Nancy en 1477, le château des ducs de Lorraine était dans un état de délabrement avancé. Le duc René II ordonna en 1502 la reconstruction du château dans le style de l’époque, à savoir un palais de style Renaissance. Les travaux se poursuivirent jusqu’en 1512, sous le règne du duc Antoine.

Le palais est un symbole important du pouvoir des ducs de Lorraine. Sa porterie, entrée d’honneur sur la Grande Rue, constitue l’un des premiers témoins de l’art de la Renaissance dans l’Est de la France. La galerie des Cerfs, vaste salle d’apparat, est la seule galerie princière de cette époque à avoir conservé ses dimensions d’origine. Le palais a été fortement remanié à la suite d’un incendie en 1871.

L’église et le couvent des Cordeliers, fondés à la fin du XVe siècle par le duc René II, après sa victoire sur Charles le Téméraire, l’église et le couvent des Cordeliers forment un ensemble à très forte symbolique. Joyau de l’architecture lorraine, l’église érigée en pleine période de la Renaissance, s’ouvre sur la « Chapelle ronde ». Celle-ci, construite au début du XVIIe siècle, abrite toujours les sépultures de la famille ducale de Lorraine.

Le palais du Gouvernement, bâti entre 1751 et 1753 par Emmanuel Héré, le palais du Gouvernement constitue le pendant architectural de l’hôtel de ville auquel il fait face. Durant le règne de Stanislas, roi de Pologne et beau-père de Louis XV, c’était la résidence du représentant de la France en Lorraine. Cet édifice symbolise donc l’entrée de la Lorraine dans le royaume de France. S’il a conservé un rôle de résidence militaire jusqu’en 2010, le palais du Gouvernement dépend aujourd’hui du Musée lorrain.”