Voici la carte postale du château de La Baume par Charles. “Durant mon congé estival, je  parcours la France à travers ses régions et son riche passé historique. J’adresse aujourd’hui aux lecteurs de Noblesse et Royautés une carte postale du château de La Baume, une bâtisse austère d’extérieure qui dissimule pourtant en son sein des trésors d’architecture intérieure, c’est pourquoi le château habité aujourd’hui par le comte et la comtesse Francois-Barthélémy de Las Cases est souvent qualifié de “petit Versailles du Gevaudan“.

Situé dans la commune de Prinsuéjols dans le département de la Lozère, le château de La Baume a été construit en 1630 par Antoine de Grolée, comte de Peyre, lieutenant-général de Louis XIV pour le Languedoc. La demeure, qui n’a rien d’une forteresse, a encore un caractère défensif avec ses murs très épais de granit du pays.

La seconde partie du château, achevée en 1714, a été construite par son fils César de Grolée. La décoration intérieure, les parquets et les plafonds à caisson sont confiés à des artistes renommées venant de Paris et de Montpellier.

Les armoiries de la famille Grolée avec sa fière devise figure toujours au dessus de la porte centrale du château. En 1858, le château de La Baume est vendu par Madame du Plessis-Châtillon, héritière de la famille Grolée de Peyre, à Casimir Mayran (1818-1892) un riche marchand qui devient Sénateur de l’Aveyron.

Le château a ensuite été transmis à sa fille Zenaïde Marguerite Mayran épouse du comte Emmanuel de Las Cases (1854-1934). Par héritage le château est passé à leur fils Philippe de Las Cases (1881-1962). 

A partir de 1962, le château est la propriété du comte Emmanuel de Las Cases (1912-1995) qui y demeure avec son épouse Sylvie Giscard d’Estaing  (1924-2008), soeur aînée du President Valéry Giscard d’Estaing. La comtesse Emmanuel de Las Cases, très impliquée dans la vie locale, a été maire de la commune de Prinsuéjols de 1974 à 2001.

C’est désormais leur fils le comte François-Barthélémy de Las Cases, son épouse et leurs quatre enfants Emmanuel, Douce, comtesse Hugues de La Forest-Divonne, Côme et Paul qui veillent au destin de La Baume et qui assurent la conservation et l’animation du château qui se visite chaque année durant les mois de juillet et août.”