Voici la carte postale du Château de la Buzine à Marseille par Geoffrey. “Depuis le mois de mars, le Château de la Buzine, à Marseille, accueille une passionnante exposition consacrée à Charles Aznavour. Décédé en octobre 2018, à l’âge de 94 ans, le chanteur a côtoyé, durant sa longue carrière, de nombreux membres des familles royales et princières d’Europe.

L’exposition s’ouvre sur une impressionnante galerie de photos où l’on peut notamment apercevoir Charles Aznavour en compagnie du roi des Belges Albert II, du prince Rainier III, de la baronne de Massy, du prince Charles ou encore du prince Albert II de Monaco. 
Le Château de la Buzine présente près de 500 objets ayant appartenu au chanteur, comme ce costume de scène. Le premier concert de Charles Aznavour à Marseille date de 1936 et son dernier de 2018. 82 ans séparent ces deux dates !
Des pièces plus étonnantes sont également visibles, comme cette rotonde miniature dans laquelle Charles Aznavour rangeait ses CD, dans son salon.
L’exposition rappelle que Charles Aznavour a sillonné le monde et chanté dans 94 pays. Passionné de photographie, le chanteur ne se séparait jamais de son appareil photo et a ramené de ses voyages de très nombreux clichés, dont certains sont présentés ici.
L’exposition se poursuit par une évocation de la carrière d’acteur de Charles Aznavour qui a tourné dans 80 films.  On peut ici apercevoir l’affiche du film “Le passage du Rhin”, lion d’or à la Mostra de Venise, en 1960.

L’exposition de termine en rappelant les liens entre Charles Aznavour et la Provence. Le chanteur possédait une propriété de 6 hectares, plantée d’oliviers, à Mouriès, dans les Alpilles. 600 litres d’huile d’olive, bénéficiant d’une AOC, sont produits chaque année. Un exemplaire du livre “Le château de ma mère”, dédicacé par l’auteur est également visible.

Les amateurs de l’oeuvre de Marcel Pagnol n’en seront pas étonnés. Le château de la Buzine, construit dans les années 1860, fut acquis par Marcel Pagnol en 1941 avec pour objectif de le transformer en Cité du cinéma. Le projet ne vit jamais le jour, en raison de la Seconde Guerre mondiale, même si le site abrite aujourd’hui une salle de cinéma.  Sans le savoir, Marcel Pagnol était devenu propriétaire du château qu’il traversait enfant, avec ses parents, son frère et sa soeur, pour rejoindre les collines du Garlaban où la famille passait l’été, dans une bâtisse située au dessus du hameau de La Treille. Le château de la Buzine est depuis 2001 la propriété de la ville de Marseille.”