La princesse Haya de Jordanie était à nouveau présente pour la deuxième journée d’audience devant la Haute Cour de Londres. La princesse réclame la tutelle pour ses deux enfants mineurs et une protection en raison d’un risque de mariage forcé. La prochaine comparution est fixée au 11 novembre prochain. De son côté, l’émir de Dubai qui réclame le retour de ses enfants au pays, a publié un poème intitulé “Epée de douleur”.