Alors que le château de Chantilly consacre une exposition au peintre Eugène Lami intitulée “Eugène Lami, peintre et décorateur de la famille d’Orléans”, nous vous proposons aujourd’hui diverses oeuvres de l’artiste représentant Louis-Philippe et sa famille. Eugène Lami, très proche de la Maison d’Orléans, devient dès 1831 le professeur de dessin du jeune Duc de Nemours avant de devenir l’un des peintres officiels de la Monarchie de Juillet.

Après la chute de Louis-Philippe, Eugène Lami suit la famille d’Orléans en exil en Angleterre, ce qui fortifia encore son attachement pour les Princes d’Orléans. Cette oeuvre représente la famille royale en exil réunie dans les salons du château de Claremont en mai 1850.

Aquarelle d”Eugène Lami représentant le père du Roi Louis-Philippe en uniforme de colonel des hussards avec le cordon du Saint Esprit d’après le célèbre tableau de Reynolds. Cette oeuvre actuellement visible à l’exposition de Chantilly appartient au Prince Charles-Louis d’Orléans, Duc de Chartres.

Aquarelle avec rehauts de gouache d’Eugène Lami représentant le Prince Ferdinand-Philippe d’Orléans, Prince Royal, à la tête de son Etat-major sur un cheval alezan brûlé.

Aquarelle représentant le Prince Henri d’Orléans, Duc d’Aumale en tenue de vénerie. On reconnait le propriétaire du château de Chantilly, assis négligemment sur une barrière, qui tient un pied d’honneur offert traditionnellement à l’hôte de marque lors d’une chasse à courre.

Aquarelle d’Eugène Lami représentant la Duchesse d’Aumale et son fils Louis, Prince de Condé qui mourut à l’âge de 21 ans. Le jeune Prince Louis tient dans sa main un crayon et un papier portant l’adresse “A Papa”.

En 1851, Eugène Lami représente les Princes d’Orléans réunis dans le parc de leur demeure d’exil : le château de Claremont. Sur ce détail de l’oeuvre on reconnaît notamment assis au premier plan le Prince François, Prince de Joinville et son frère le Prince Henri, Duc d’Aumale.

Aquarelle avec rehauts de gouache d’Eugène Lami représentant le Prince Ferdinand-Philippe d’Orléans en costume oriental réalisé probablement lors d’un bal masqué aux Tuileries ou au pavillon de Marsan lors d’une soirée chez le Duc de Nemours.

Oeuvre d’Eugène Lami représentant la Reine Marie-Amélie en 1850 devant le tombeau de son époux dans la chapelle de Weybridge. (Merci à Charles – photos : DR)

Exposition “Eugène Lami, Peintre et décorateur de la famille d’Orléans” au château de Chantilly du 23 février 2019 au 19 mai 2019.