Parution dans la collection “Texto” chez Tallandier du livre “la saga des Rothschild” par Tristan Gaston-Breton. En voici le descriptif : ” Les Rothschild, symbole de puissance et de prestige, fascinent encore par leur fortune, leurs fabuleuses collections d’art, leurs demeures fastueuses et leurs mariages people. Au commencement, il y a Mayer Amschel, le « premier des Rothschild », qui s’impose comme le banquier des princes et empereurs.

Installés à Londres, Paris ou encore Vienne, ses descendants vont plus loin, en gagnant la confiance des souverains et en finançant les industries naissantes. Partout en Europe, les Rothschild se font construire de somptueuses résidences, comme le célèbre château de Ferrières.

Amis intimes de la famille royale anglaise, philanthropes, amateurs d’art, réunissant les plus belles toiles de maître, les Rothschild ne sont pourtant pas épargnés. Chassés d’Autriche par Hitler, ils sont spoliés de leurs biens en 1940, nationalisés en France en 1981 avant de se déchirer sur l’utilisation de leur nom.”

“La saga des Rothschild”, Tristan Gaston-Breton, Tallandier, 2019, 352 p.