Sortie ces jours-ci à Londres d’une biographie sur lord et lady Mountbatten sous la plume d’Andrew Lownie. Avec des personnages aussi forts et aussi romanesques, impossible de faire un livre banal ou ennuyeux. Maîtresses et amants sont du voyage : le tout est de réussir le bon dosage du cocktail.

Tout le monde se précipitera sur les pages concernant l’Inde avec cette question lancinante : Nehru et Edwina ont-ils été amants et lord Louis ignorait-il leur liaison ? En attendant une éventuelle traduction, on peut lire en français la biographie de Bertrand Meyer-Stabley “Edwina Mounbatten” (Bartillat) ou le roman de Catherine Clément “Pour l’amour de l’Inde” (Flammarion)