En 1995 dans un ouvrage intitulé “Mon bonheur de grand-mère“, la défunte Comtesse de Paris évoquait ses petits-enfants en ces termes : “Mes petits-enfants, ils sont si nombreux ! J’en ai trente-neuf. Je pourrais en avoir quarante, mais un petit ange est très vite parti au Paradis. Il s’appelait Louis-Philippe, il avait de beaux yeux bleus“.

La Princesse évoquait le décès brutal du second fils du Prince Thibault, mais aujourd’hui avec le départ du Prince François c’est un autre petit-fils qui s’en est allé.
La Comtesse de Paris avait même consacré un chapitre particulier à ce petit-fils bien aimé intitulé : “François de France, mon petit-fils“.

La Princesse écrit notamment : “Le caractère de François est extrêmement intéressant. Il aime qu’on ait une bonne image de lui. Lorsqu’il était petit, il n’aimait pas se voir et déchirait les photographies qui le représentaient. Tandis qu’aujourd’hui il aime se faire photographier dans les groupes de famille. Mais ce qui est merveilleux chez François, c’est son attitude de recueillement à l’église, durant les offices. Il aime assister à la Sainte messe, qu’il suit très bien. Il communie avec recueillement. Oui, mon François est heureux près de Dieu, en son église. Qu’y a-t-il dans cette âme si pure ? Il y a tant de choses à dire dans le sourire de mon petit-fils

La Princesse ajoute “François et moi, nous nous sommes toujours compris, même sans paroles. Quand il était petit, il venait souvent passer des vacances chez nous à Eu ou à La Quinta. Pauvre petit bonhomme ! Vers quatre ou cinq ans, à La Quinta, les premières années il rampait vaguement sur le tapis. J’ai décidé de lui apprendre à marcher. Nous étions déjà de très bons amis tous les deux. Et il ne voulait jamais me quitter.

Plus loin la Comtesse de Paris ajoute “Lorsqu’il vient chez moi, je l’emmène souvent visiter des musées. Il aime regarder les peintures. Les personnages l’intéressent plus que les paysages”.

Sur ce document, le Prince François pose à l’occasion de la premiere Communion de sa soeur la Princesse Marie avec ses grands-parents les défunts Comte et Comtesse de Paris au Manoir de Coeur-Volant. (Merci à Charles – Photo DR)