unnamedcat14

La princesse Catherine de Grèce fut la plus discrète de la famille royale, celle aussi qui vécut le moins longtemps en Grèce en raison des exils répétés. Lorsque la princesse voit le jour le 4 mai 1913 à Athènes, ses parents le roi Constantin I et la reine Sophie sont les nouveaux souverains. Elle voit en effet le jour peu après l’assassinat de son grand-père paternel le roi George I, fondateur de la dynastie à Thessalonique en mars 1913. La petite fille a par conséquent la particularité d’ être la seule  enfant du couple royal à être porphyrogénète (terme grec signifiant “né dans le pourpre” en allusion au fait que l’enfant voit le jour alors que son père règne).

unnamedcat1

Il est décidé que la princesse Catherine aura pour parrains l’ensemble de l’armée de terre et de la marine. Il s’agit d’un geste très symbolique car dans la religion orthodoxe, le lien entre filleul et parrain est considéré comme plus fort que les liens de sang.

unnamedcat2

Sa naissance est entourée de rumeurs intenses. On prétend ainsi que la princesse Catherine est l’enfant d’une relation extra-conjugale de sa mère la reine Sophie. Ces rumeurs et calomnies furent propagées et utilisées par les partis anti-royalistes. Lorsque l’on connaît la grande religiosité et les principes moraux très austères de la reine Sophie, il est évident que Catherine de Grèce est bien la fille du couple royal. Son père le roi Constantin I aura toujours une affection toute particulière pour la petite dernière de la fratrie.

 

unnamedcat678

unnamedcat3

Catherine est le sixième du roi Constantin et de la reine Sophie après George (1890), Alexandre (1893), Hélène (1896), Paul (1901), Irène (1904)

En juin 1916, la petite princesse échappe à la mort lors d’un violent incendie qui ravage le palais de Tatoi. Sa mère court sur plus de 2 kilomètres avec Catherine dans ses bras pour échapper à la fournaise. Elle en conserveront quelques brûlures.

unnamedcat415

unnamedcat80

La princesse n’a que 10 ans lorsque son père décède à Palerme en 1923. Elle est alors scolarisée en internat au College North Foreland Lodge en Angleterre avant de rejoindre sa mère la reine Sophie à Florence où elle vit en exil.

unnamedcat9

unnamedcat963

Elle a 19 ans lorsque la reine Sophie décède à son tour en 1932. Catherine est alors prise en charge par sa sœur aînée la princesse Hélène de Grèce, divorcée du roi Carol de Roumanie et qui vit aussi à Florence avec son autre sœur Irène, duchesse d’Aoste à la Villa Sparta.

Catherine de Grèce est dotée d’un tempérament très introverti. Elle se consacre pendant des heures à la peinture avec un talent certain.

En 1934, elle fait partie du cortège des demoiselles d’honneur lors du mariage de sa cousine la princesse Marina de Grèce avec le duc de Kent.

unnamedcat12

En 1935, elle parvient à persuader son frère le roi George de l’autoriser à effectuer un long périple aux Etats-Unis. La princesse s’embarque donc vers le Nouveau Monde sous le pseudonyme de Catherine Constandinou. Elle arrive à Hollywood où son rang et son titre attirent les producteurs de cinéma qui lui font des propositions pour travailler dans le domaine des relations publiques des productions cinématographiques. Elle pose aussi pour des campagnes publicitaires.

Lorsque son frère George rentre en Grèce, Catherine décide de l’y rejoindre. Le souverain est divorcé de la princesse Elisabeth de Roumanie. Catherine exerce donc à ses côtés le rôle de Première Dame de Grèce.

unnamedcat4

En 1938, son frère le prince héritier Paul épouse la princesse Frederika de Hanovre. Une grande amitié liera les deux jeunes femmes. Il se dit que les princesses Hélène et Catherine ont été les instigatrices de cette union, arrangeant une rencontre à la Villa Sparta à Florence.

En 1939, alors qu’elle officiait comme infirmière auprès de la Croix-Rouge à Athènes, Catherine de Grèce se lia d’amitié avec de nombreux blessés avec qui elle gardait ensuite el contact. C’est ainsi qu’un jour, un pilote de la Royal Air Force qu’elle avait soigné, l’invita à prendre un thé étant de passage à nouveau à Athènes. Après son service, Catherine accompagnée par sa dame d’honneur Madame Athinogenes se rendit au bar d’un hôtel d’Athènes. Mais le pilote n’arriva jamais. Il avait juste précisé à Catherine qu’il était de passage en Grèce pour « un petit travail ». Il s’agissait en fait d’un vol opérationnel dangereux. Le jeune homme y perdit la vie.

unnamedcat69

Pendant le Deuxième Guerre Mondiale, la princesse Catherine travaille comme infirmière de guerre en Italie. En 1941, elle quitte l’Europe pour s’établir en Afrique du Sud où se trouve le reste de la famille royale. Elle y reprend son travail d’infirmière avec sa cousine la princesse Eugénie de Grèce, fille du prince George de Grèce et de la princesse Marie Bonaparte.

unnamedcat965

La famille royale grecque résidait alors dans la demeure du gouverneur général Sir Patrick Duncan. Un soir, une partie de la maison prit feu. Le prince George, son épouse la princesse Marie Bonaparte et leur fille la princesse Eugénie réussirent à s’enfuir vêtus de leurs habits de nuit. Après avoir mis ses enfants à l’abri, la princesse héritière Frederika voulut retourner dans le bâtiment pour rechercher des affaires personnelles. Catherine (marraine de la princesse Irène de Grèce) qui était partie voir un film en ville, revient alors au moment de l’incendie. Ayant appris que Frederika est dans les lieux, elle lui hurle de sortir au plus vite faisant allusion au fait que son père le prince de Hanovre ne lui permettrait pas pareille imprudence. On ignore encore pourquoi Catherine de Grèce fit ainsi référence au père de la princesse Frederika. Tout le monde fut finalement sain et sauf.

unnamedcat96

En 1946, Catherine qui vit alors au Caire, décide de rejoindre son frère le roi George en Angleterre. Elle embarque à Alexandrie à bord du bateau « Asconia » en direction de Liverpool. Elle est accompagnée par plusieurs amis. C’est au cours de cette traversée que la princesse est présentée au major Richard Andrew Brandram qui en permission de son poste d’inspecteur d’artillerie de la mission militaire britannique à Bagdad, rentre au pays.

unnamedcat7

Le major et la princesse sympathisent au cours d’un dîner. Lui ignore complètement qu’elle appartient à la famille royale de Grèce. Souffrant du mal de mer, Catherine ne quitte plus sa cabine tout au long du voyage. Ce n’est qu’à l’arrivée à Liverpool, qu’ils se revoient et conviennent alors de se fixer un rendez-vous à Londres. C’est alors un véritable coup de foudre puisque 3 semaines plus tard à savoir le 17 juillet 1946, ils sont fiancés. Le roi George II ne souhaitait pas annoncer la nouvelle au regard de la situation politique en Grèce et avant que l’avenir de la monarchie ne soit déterminé par un référendum prévu en septembre 1946.

unnamedcat6

Le scrutin étant favorable à la monarchie, la princesse Catherine retourne à Athènes avec son frère le roi George tandis que le major Brandram regagne son poste en Irak. Les fiançailles officielles sont finalement annoncées en février .

Le pays étant en proie à une guerre civile, il est décidé depuis le début que les noces ne seront pas fastueuses. Le roi George est choisi pour conduire sa sœur Catherine à l’autel mais il décède inopinément le 1er avril 1947 soit 3 semaines avant le mariage.

unnamedcat58

La princesse Catherine se marie le 21 avril 1947 le jour-même où son frère Paul prête serment devant le Parlement et devient roi. Deux cérémonies ont lieu : une orthodoxe et une autre anglicane  Le nouveau monarque est le témoin du mariage. La presse s’emballe pour ces noces princières, vantant la bonté et la beauté de la jeune mariée. En Angleterre, la presse interroge la mère du major Brandram lui demandant ce que cela lui fait d’avoir une belle-fille qui porte le titre de princesse et de répondre « que ce n’est pas tous les jours qu’une Anglaise a pour belle-fille une princesse »

La princesse et son époux reçoivent la somme de 10.000 £, cadeau des forces armées grecques (armée de l’air, armée de terre et marine). La princesse est pour rappel leur filleule. Compte tenu du contexte économique du pays, ce montant était une somme très importante qui a dû demander des sacrifices à certains militaires.

Alors que la princesse Catherine attendait l’arrivée de son frère le roi Paul pour la conduire à l’autel, une vielle dame fit son apparition à l’église. Il s’agissait de Madame Kondostavlos, ancienne dame d’honneur de la reine Sophie de Grèce. Elle connaissait Catherine depuis sa petite enfance. La dame portait entre ses mains une petite boite contenant un bracelet de diamants et un chèque de 4.000 £ récoltés par la gendarmerie grecque. La princesse mit aussitôt le bracelet à son poignet.

Les enfants du nouveau couple royal sont au premier rang. Le petit prince héritier Constantin fond en larmes à la fin de la cérémonie anglicane. Lorsqu’on lui demande ce qui lui arrive, il rétorque qu’il ne veut pas que son nouvel oncle lui prenne sa tante qu’il aime tant…

Beaucoup de télégrammes parviennent aux mariés. L’un d’entre eux est particulièrement émouvant pour la princesse Catherine. Il vient de l’hôpital Dunstan au Cap en Afrique du Sud. Il émane de soldats aveugles que la princesse a soignés en tant qu’infirmière et qui lui souhaitent le meilleur pour son futur.

unnamedcat587

La lune de miel se déroule dans la vaste maison de Domotris Levidis, proche collaborateur du roi Paul, et qui est située en dehors d’Athènes dans un superbe écrin de verdure. Construite en 1939 dans un style espagnol, Catherine avait toujours admiré son architecture. Son propriétaire s’était alors engagée à la lui prêter pour sa lune de miel.

Le couple s’installe après son mariage à Bagdad où le major Brandram a repris ses activités militaires. Mais ce n’est que de courte durée puisqu’ils optent pour s’installer en Angleterre, tout d’abord dans le quartier de Belgravia à Londres puis dans une maison de campagne à Marlow. Catherine s’adapta très bien à sa vie en Angleterre, appréciant au niveau culinaire le Yorkshire pudding et le roast beef.

Le roi George VI titre le major Brandram afin qu’il dispose d’un titre également. Ce titre signifiait pour Catherine qu’elle devenait lady Brandram et avait le statut d’une fille de duc anglais. Pour exécuter toutes les procédures administratives concernant ce titre, la princesse dut s’acquitter de 25 £ en bonne et due forme.

Sir Brandram quitte l’armée pour travailler dans une compagnie maritime. Catherine percevait de son côté de modestes revenus provenant des propriétés privées de la famille royale de Grèce.

unnamedcat87

Le 1 avril 1948, un an jour pour jour après la mort du roi George II de Grèce, la princesse donne le jour à son fils unique Paul qui aura pour parrain le duc d’Edimbourg.

unnamedcat5

Le couple vécut une vie calme et paisible en Angleterre, assistant aux grands événements familiaux comme ci-dessous les mariages de ses neveux la princesse Sophie et le roi Constantin.

unnamedcat74

La princesse se joindra à ses neveux le roi Constantin et la princesse Irène de Grèce dans le procès qui les opposera de longues années à l’Etat grec suite à l’expropriation de leurs biens privés. Elle reçut un dédommagement personnel de 300.000 euros.

unnamedcat698

Sir Richard est décédé le 28 mars 1994 des suites d’ une longue maladie. Il avait 82 ans. La santé de la princesse Catherine s’est aussi peu à peu détériorée. Elle devait se déplacer en chaise roulante. Elle était présente lors du mariage du prince Paul de Grèce avec Marie Chantal Miller en 1995 à Londres. Sa dernière apparition publique date de 2001 pour la fête des 80 ans du duc d’Edimbourg.

Son fils unique Paul Brandram épousé en 1975 à Londres Jennifer Stele avec qui il eut trois enfants : Sophia en 1981, Nicolas en 1982 et Alexia en 1985. Le couple divorça en 1993. Paul Brandram s’est remarié en 2009 avec Kate Moreston.
La princesse Catherine de Grèce, lady Brandram est décédée le 2 octobre 2007 à l’âge de 94 ans. Entre 2002 et 2007, elle fut la seule arrière-petite-fille de la reine Victoria encore vivante. Elle est inhumée au mausolée de Tatoi. Aux côtés de Paul Brandram, le roi Constantin, le prince Alexandre de Serbie et le duc d’Aoste ses neveux présidèrent la cérémonie. (Un tout grand merci à Tepi pour cet important travail de recherches et à Corentine pour son appui et ses compléments photographiques)