Hauteville House, la maison de Victor Hugo à Guernesey, est en danger. C’est pourtant un vrai lieu de culte puisque l’écrivain acquit la demeure en 1856 et qu’il y écrivit “Les Misérables”. C’est aussi un lieu totalement imprégné de la personnalité de ce génie car il l’aménagea, la décora, la transforma au fil des années (de 1856 à 1870  – et quand il revint à l’été 1878). C’est une oeuvre d’art à part entière. Opposant à Napoléon III, Victor Hugo vécut en exil sous le Second Empire de Bruxelles à Jersey puis à Guernesey.

Propriété de la Mairie de Paris depuis mars 1927 (à la suite d’une donation par les descendants), c’est aujourd’hui un patrimoine en danger. La maison est soumise à des infiltrations du toit, des huisseries de la façade. Un vaste programme de restauration est donc lancé en octobre 2017 pour assurer une meilleure conservation du décor avec un système de crowfunding. Les travaux de rénovation -qui débuteront en octobre- de la maison sont estimés à plus de deux millions d’euros. Rendez-vous sur le site spécialement créé  www.pourvictorhugo.com   (Merci à Bertrand Meyer)