Grâce au mécénat du comte Edouard de Royère, les Amis du château de Versailles ont acquis en novembre 2018 ce petit panneau de chêne, demeuré dans une collection parisienne et resté jusqu’à ce jour inédit. Il s’agit d’une huile sur panneau de 27 cm sur 36,5 cm intitulée “le berceau royal du duc d’Anjou” par Le Brun.

C’est la naissance du frère puiné du dauphin, Philippe, alors titré duc d’Anjou, né le 21 septembre 1640 au château de Saint-Germain-en-Laye, qui est célébrée dans ce panneau. Le berceau, orné de dauphins, tout comme le tapis et le dais, sont là pour signifier la permanence dynastique assurée par cette double naissance tardive que le royaume n’espérait plus, après 23 années d’un mariage sans héritier mâle. (merci à Anne -Source : Château de Versailles)